Les femmes rurales à l’Honneur

0
214
La reconnaissance des femmes rurales du NDE

Les femmes du Ndé se sont jointes à celle du monde entier le 15 octobre dernier pour célébrer la 21ème édition de la journée  de la femme rurale sous le thème « Autonomisation des femmes rurales pour l’atteinte des objectifs du millénaire ».

C’est l’Arrondissement de Bazou qui a abrité les activités marquant cette célébration dans le Département du Ndé. Les femmes des autres Arrondissements  y ont convergés pour qu’ensemble, avec les autorités l’élite et les femmes de la localité célèbrent celle-là même qui est la mamelle nourricière du Département. Considéré  comme la cheville ouvrière du développement de  l’agriculture  dans le Département, la femme rurale par son action quotidienne  influence sur l’environnement (les terres, les cours d’eau, les forêts) et doit également être sensibilisée à s’adapter aux changements climatiques et à la préservation de la nature.  Le thème de réflexion de cette année est fort évocateur; car cette année-ci, les gouvernements ont décidé d’emprunter de nouvelles  voies afin d’améliorer la vie des populations dans le monde. Les Nations Unies ont adopté un nouveau  programme de développement durable articulé autour de 17 objectifs dont quelques uns concernent directement la femme à savoir : -éliminer l’extrême pauvreté- éliminer la faim et assurer la sécurité alimentaire- permettre à tous de vivre en  bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge- assurer l’accès de tous à une éducation de qualité- parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser les femmes et les filles. D’une manière globale, ces objectifs visent à éradiquer la pauvreté, à protéger la planète et à garantir la prospérité de tous. Il est donc question à travers ce thème de promouvoir l’autonomie  de la femme rurale à travers un certain nombre de critères à savoir : l’accès aux ressources et  aux opportunités, d’avoir le contrôle sur sa propre vie tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du foyer, d’avoir la capacité à influencer le changement social afin de créer un ordre économique et social plus juste. Il s’agit donc de promouvoir la pleine participation de la femme rurale  en  luttant contre les obstacles tels que les inégalités sociales, le faible  accès des femmes rurales aux facteurs de production, qu’il s’agisse de l’accès à la terre, au capital, aux intrants agricoles etc. Les femmes du Ndé ont beaucoup d’atouts d’après le Chef Supérieur Bazou, Sa Majesté TCHOUA KEMAJOU Vincent, ‘’l’avenir du monde ne peut  plus être envisagé sans la femme’’. La rencontre de Bazou a aussi pour but de reconnaitre et valoriser  l’apport indéniable de lafemme rurale au développement de notre pays en général  et du Département du Ndé en particulier, pour identifier leurs difficultés et leur affirmer la détermination à les soutenir en renforçant leurs capacités d’éducation, de formation pour que le Cameroun  soit au rendez-vous des Nations Unis qui œuvrent pour le développement durable. La femme rurale du Ndé connait encore beaucoup de difficultés telles: l’éloignement des terres fertiles à exploiter,  le manque de structure de conservation et de transformation des produits agricoles, le manque d’intrants et de produits agricoles, l’enclavement de certaines zones, le manque de débouchés et de circuit de commercialisation des produits,l’insuffisance de crédits et de subventions  pour le financement des microprojets des femmes; l’insuffisance de formation et d’information des  femmes; la pénibilité du travail due à l’utilisation du matériel agricole  archaïque. Elles pourront compter sur les efforts conjugués des élites soucieux du Développement qui pour cette année comme les années précédentes ont offert à l’occasion  de cette journée de la femme rurale le petit matériel pour encourager les efforts fournis par ces dernières. Le Président du Sénat, le patriarche NIAT NJIFENJI Marcel, le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Son Excellence MBWENTCHOU Jean Claude, ainsi que  le Délégué Régional de la Promotion de la femme et de la famille de  l’Ouest ont remis un important don de matériels agricoles aux femmes rurales constitués de portetout, de brouettes, de machettes, de houes,  de pulvérisateurs, de produits  phytosanitaires, des herbicides,  des engrais, des fientes. En prélude à cette célébration, la commune de Bazou avait organisé une cérémonie de mariage collectif afin de permettre à ceux et à celles qui vivaient dans  l’union libre de pouvoir officialiser leur vie en commun.  Les femmes rurales du Ndé ont fait valoir leur savoir-faire à travers l’exposition des produits de la terre, les produits artisanaux ainsi que leur savoir être à travers des sketches, des interprétations et  la forte mobilisation  pour le défilé. Tout en disant merci à tous ceux qui les ont soutenues,  ainsi qu’à  leurs marraines et encadreuses parmi lesquelles Mme NIAT Marcie, Mme Mbwentchou, Mme le Ministre de la Promotion de la femme et de la famille, Mme Haman  Wabi, elles promettent de faire bon usage du matériel reçu et réservent des surprises pour la prochaine édition.

Matériels agricoles offerts aux femmes rurales par le patriache NIAT NJIFENJI Marcel et le Ministre Mbwenchou Jean Claude
Matériels agricoles offerts aux femmes rurales par le patriache NIAT NJIFENJI
Marcel et le Ministre Mbwenchou Jean Claude

TCHOUNGA  Ide Carine

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE