Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas

0
201

Au moment où vous, fidèles lecteurs et lectrices, tenez entre vos dix doigts, ce numéro d’Echos du Ndé, nous sommes à quelques jours du début des fêtes de fin d’année.

Déjà sont prêts les clairons pour annoncer et rythmer la naissance du Christ! Comment mieux célébrer la venue au monde du Messie? Il suffit de penser aux enants (aux siens et à leurs semblables), de les aisser venir à soi. Qu’avez-vous en tête, en cœur et en mains pour ces créatures pour qui noël rime forcement avec bonne bouffe, beaux habits, preuve qu’on les aime et qu’on est proche d’elles ? Resteront-elles contentes de reprendre avec sérénité l’école, après les congés de Noël : pensions  réglées, argent de poche garanti, promesses tenues… ? En fait, l’année 2016 qui tire à sa fin, se meurt. N’oublions pas de commencer à réveiller nos nouvelles résolutions, celles qui à chaque changement d’une année à l’autre sont choisies et élevées pour  faire de nous un père, une mère, un homme, une femme, un garçon, une  fille meilleur(e) que celui, ou celle qui se remet en cause. Il avait raison celui qui avait dit à haute voix qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas…positivement. Un souhait? Soyons moins intéressés par l’auteur de cet adage que par le changement que nous devons opérer en nous-mêmes, pour le bon, pour de bon.

Ide carine TCHOUNGA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE