Ouverture de l’ENIEG en 2001 pour la formation des maîtres

0
179

Située au quartier Feutap à 7 km du centre-ville de Bangangté, chef lieu du Département du Ndé, Région de l’Ouest, l’ENIEG de Bangangté, créée par décret N° 2001/149/PM  du 02 Mai 2001 a ouvert ses portes le 04 Septembre 2001 à la faveur de la Décision N°570/A501/MINEDUC

Cet établissement est une institution de formation des élèves-maîtres admis sur concours organisé par le Ministère de tutelle notamment le Ministère des Enseignements Secondaires. Les diplômes académiques requis pour le concours d’entrée sont le B.E.P.C, le Probatoire et le Baccalauréat de l’enseignement secondaire général respectivement pour une durée de formation de trois ans, deux ans et un an. Le diplôme de sortie qui donne droit à l’exercice de la profession enseignante est le Certificat d’Aptitude Pédagogique d’Instituteurs de l’Enseignement Maternel et Primaire  en abrégé (C.A.P.I.E.M.P) Sur le plan infrastructurel, elle compte sept salles de classe et un bloc administratif. S’agissant du personnel, cette institution fonctionne depuis le début de cette année scolaire avec au total 25 personnels; soit 10 personnels administratifs et 15 enseignants parmi lesquels 14 professeurs permanents et 01 professeur vacataire. Pour l’amélioration du cadre de vie  et la qualité de l’enseignement,  des efforts sont fournis par les populations. L’on peut noter l’appui remarquable de la Commune de Bangangté qui a mis à la disposition de

l’ENIEG un forage d’eau qui, malheureusement connait des dysfonctionnements depuis bientôt un an.

Vie scolaire

La politique générale de l’établissement est fondée sur :
– Son ouverture au milieu environnant en vue de son rayonnement,
– La mise sur pied d’un cadre de travail favorable au plein épanouissement du personnel et des élèves-maîtres sur le plan social, administratif et pédagogique,
– Le renforcement de l’éducation à la morale et à la citoyenneté à travers des exposés préparés et présentés aux rassemblements par le club « Education civique, morale et de l’intégration » A ce jour l’établissement a formé, 1533 titulaires du CAPIEM dont 364 garçons et 1169 filles.

Difficultés de cet établissement

Sur le plan environnemental,
– Eloignement du site (pas de taxi, accès difficile et coute cher aux élèves et personnel, risque d’accident de moto)
– Problème de sécurité des infrastructures et du matériel compte tenu de l’isolement du site.

Sur le plan infrastructurel,
– L’absence des logements des responsables, des aires de jeu, de clôture (ce qui rend le maintien de la discipline très difficile et dont tout le personnel est à chaque fois obligé d’être à pieds d’œuvre pour éviter les cas de désertion des élèves.
Sur le plan des équipements,
– L’insuffisance des moyens financiers ne permet pas toujours la dotation du matériel informatique en quantité suffisante aussi bien pour les élèves maitres que pour le personnel.

Sur le plan du personnel,
– Insuffisance du personnel enseignant et du personnel d’appui
– Manque de personnel de santé, et d’une infirmerie pour palier aux éventuels cas de malaises présentés par le personnel et les élèves dans le campus Depuis le début de cette année scolaire, l’ENIEG de Bangangté est dirigé par Monsieur TCHUITSE Alexandre

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE