ENIEG : Une nouvelle cuvée des maîtres sur le terrain

0
485

Sortie solennelle de la 15ème promotion des élèves maîtres finissants de l’ENIEG (Ecole Normale des instituteurs de l’Enseignement Général. Ils sont au nombre de 81 sur 83 que l’ENIEG de Bangangté a présenté au CAPIEMP session 2016, avec un taux de réussite de 97,59%.

Il est 10 heures, lorsque le premier adjoint au préfet du Ndé arrive à l’esplanade de la Maison  du parti de Bangangté, accueilli par le corps administratif et enseignants et les lauréats du jour dans une tenue exceptionnelle. Prenant la parole au nom de ses camarades de promotion, la majore a remercié les formateurs, qui ont fouillés  dans les tréfonds des ouvrages des sciences de l’éducation, les anthropologies de pédagogique et de psychologie pour les façonner et leur inculquer l’art de l’éducation des enfants qui est la pédagogie. En prêtant le serment d’hypocrate, les heureux élus du jour ont juré devant toute l’assistance, de servir avec loyauté, vocation et amour partout où ils seront affectés. Modèle des enfants qui seront à leur charge, ils savent  être dignes pour qu’ils copient le bon exemple  en toute circonstance, a martelé le directeur  de l’école, M. TCHUITSE Alexandre : ‘’Nous leur avons appris, qu’ils doivent exercer leur métier à tel enseigne qu’à l’observatoire qu’on pense que personne d’autre n’aurait pu mieux le faire : agents des développement partout où  ils vivront, participer aux différents projets  et faire profiter la communauté de leurs compétences, nous leur avons enseigné, se remettre toujours en cause dans  le but de s’améliorer dans leurs prestations, quelle que soit leur nature, nous le leur avons inculqué, être le rempart contre lequel viendront se briser les vagues de commérages ou de médisances qui ne manqueront pas d’exister dans  le milieu de vie professionnelle, ils en sont préparés, afficher en tout temps une discrétion de bon aloi, sur leur vie privée qu’ils tiendront hors de leur environnement professionnel, nous leur avons également enseignés …’’ Le premier adjoint préfectoral,  représentant le Préfet, a apprécié à sa juste valeur le staff pédagogique de l’ENIEG de Bangangté, pour la qualité  des produits qu’il met sur le marché de l’emploi, avant d’interpeller les lauréats à la conscience de la sacralité de la hiérarchie professionnelle. Créée le 02 mai 2001 par décret N° 2001/149/PM du Premier ministre et ouverte le 17 juillet de la même année par décision N° 570/A/501/MINEDUC du Ministère de l’Education Nationale. L’ENIEG de Bangangté accueille des jeunes camerounais des deux sexes titulaires du BEPC, Probatoire et Baccalauréat, et  les préparent en un, deux ou trois ans au Certificat d’aptitude  pédagogique d’instituteurs de l’enseignement maternel et primaire, diplôme permettant d’embrasser la profession enseignante. Seize ans après, l’ENIEG de Bangangté a produit 1533 lauréats dont 334 de sexe masculin et 1199 de sexe  féminin. Elle a un corps enseignant soudé, constitué de 08 responsables, 13 enseignants et 2 agents d’appui, ce qui  fait au total 23 personnels au service de 135 élèves-maître.

Hyacinte Mbatchou

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE