Lancement du budget d’investissement public 2017 dans le Ndé

0
163

Le département du Ndé bénéficie d’une dotation globale de 1, 316 .760 00 FCFA en autorisation d’engagement et de 1.229.160 000 FCFA en crédit de paiement au titre de l’exercice budgétaire 2017. C’est ce qui ressort de la réunion de lancement du budget 2017 tenu dans la salle des conférences de la délégation départementale de l’Economie , de la planification et de l’Aménagement du territoire. Deux temps forts ont orienté les débats tenus le vendredi 20 janvier 2017, dans la salle des conférences du MINEPAT du Ndé. Il s’agit du bilan du BIP 2016 et de la présentation du BIP 2017 D’après  le rapport du Délégué du MINEPAT, le taux d’exécution physique pour l’année 2016 est de 91% réparti comme suit: – Gestion départementale : 99% – Commune de Bangangté : 99% – Commune de Tonga : 85% – Commune de Bazou : 67% – Commune de Bassamba : 59% L’objectif de l’Etat de 100% n’a été atteint dans aucune commune, à cause des difficultés rencontrées ça et là, qui ont entaché la réalisation de ces projets dans le Ndé. Notamment la faible capacité financière, la forte pluviométrie, la non association des chefs de service du patrimoine dans les projets gérés par  les mairies, la faible tenue des comités communaux ; malgré la disponibilité des moyens. Budget 2017 et ses chantiers dans le Ndé Le budget 2017 est de 1 316 760 000 FCFA en autorisation d’engagement et de 1 229 160 000 FCFA en crédit de paiement d’après le mode de gestion suivant : Gestion centrale : 449 377 000 FCFA en autorisation d’engagement et de 415 777 000 FCFA en crédit de paiement Gestion départementale : 360 100 000 FCFA en autorisation d’engagement et de 306 000 000 FCFA en crédit de paiement Commune de Bazou : 200 630 000 FCFA en crédit de paiement et autorisation d’engagement. Commune de Tonga : 49 070 000 FCFA en crédit de paiement et autorisation d’engagement. Commune de Bangangté : 210 563 000 FCFA en crédit  de paiement et autorisation d’engagement. Commune de Bassamba : 47 070 000 FCFA en crédit de paiement et autorisation d’engagement. Parmi  les réalisations du BIP 2017 on peut citer la réhabilitation en bitumage de certaines routes, l’installation des lampadaires solaires, la construction de la brigade de Bangoua, la réhabilitation de la résidence du Préfet du Ndé, la construction de 12 salles de classes, de 4 forages et du centre de santé intégré de Bagnoun.  Le secteur des  infrastructures absorbe environ 80, 62% de la dotation du budget 2017 orienté vers les travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien routier. Quelques mécanismes de suivi de l’exécution du BIP 2017 sont mis sur pieds en vue de l’optimisation du suivi. C’est un cadre de concertation autour du Préfet du Ndé, la tenue trimestrielle des comités de suivi de l’exécution physico-financière du BIP au niveau des communes , du département , de la région et au niveau central.

Camille Njo

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE