BANGOULAP : Le regroupement des quartiers Noumfam en fête !

0
732

        C’était à l’occasion de la pose de la première pierre pour la construction de la future maison de la Culture et santé Noumfam ainsi que du départ en
congé des élèves des écoles maternelle et primaire de Njamga. Jamais le regroupement Noumfam à Bangoulap n’avait accueilli tant de monde. En
ce samedi 10 juin 2017, il est 10 heures lorsque le marché de Njamga « Long men », site choisi pour la construction du foyer culturel grouillait déjà de monde. Les fils Njamga sont partis des coins et recoins du monde pour honorer ce rendez-vous capital dans la construction de leur quartier en
particulier et du village Bangoulap en général.
En effet, l’idée de la construction du foyer central du regroupement Noumfam a été émise par les fils Njamga de France, regroupés autour de l’Association culturelle des ressortissants Njamga (ACR) en l’an 2015. En rappel, lorsqu’on parle de regroupement Noumfam à Bangoulap, il s’agit en principe de l’association des quartiers Nzuiloun, Manga, Noumfam, Mekong et Nyamga 1 et 2.
A 11 h30 min, c’est la joie totale. Sa Majesté YONKEU Jean-Marie, le Chef supérieur, qu’accompagnait son compagnon de toujours, le Roi SAYO Duclos de Bagnoun et leur jeune frère le Roi Bamaha firent leur apparition au lieu des cérémonies au son des youyous et sous un air « Kessou swaswankun », danse folflorique et identitaire Bangoulap.
Après les formalités d’usage, Sa Majesté YONKEU Jean ne se fera pas prier pour féliciter tous les fils et filles du regroupement
Noumfam. Il relèvera que le foyer Noumfam est destiné à tous ses fils et filles Bangoulap car son village est un et indivisible. Pour ce foyer en question, il s’agira pour l’architecte de faire sortir de terre un joyau constitué :                      – D’une salle de fête avec podium, vestiaire et toilettes ;
– D’une infirmerie pour soins divers ;
– D’une salle d’initiation à l’informatique pour les élèves du primaire et du     secondaire ;
– D’une bibliothèque ;
– D’une cuisine et d’un magasin.
Plus de deux millions de francs ont été collectés séance tenante, une centaine de sacs de ciment, des camions de sable et gravier, des fers de 10, 8 et 6, des parpaings ainsi que beaucoup d’autres matériels et matériaux de construction. Après le rituel de pose de la première pierre par le Chef supérieur, cérémonie au cours de laquelle il a encouragé le développement
autocentré de son village, il s’est rendu à l’Eglise Evangélique de Njamga, où
se dresse majestueusement ce parc loisir destiné aux enfants de 3 à 8 ans. Il s’agit en réalité d’un espace de jeu aménagé et disposant des outils modernes de jeu que nous n’avons jusque là vu que du côté de l’Occident. Après la coupure du ruban symbolique et la présentation de l’ouvrage par l’un des donateurs, les élites se sont déportées à l’école publique où ils ont remis aux
élèves plusieurs dons constitués de l’argent en espèce, allant de dix à vingt mille francs CFA et des fournitures scolaires qui soulageront, sans doute les peines des parents à la rentré prochaine. Pour le reste, rien n’a été dit en ce qui concerne la promesse de la construction d’une fosse sceptique moderne
à l’école publique de Njamga. Bon vent aux élites du regroupement des quartiers Noumfam d’ici et d’ailleurs.

Edie-Carlès Tchanga   

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE