Paroisse de Famngo :

Les conseillers paroissiaux installés

Après les anciens d’églises des paroisses EEC du Ndé Mbam et Inoubou, c’est le tour des présentations des conseillers paroissiaux.

0
177

       Malgré la psychose du schisme qui hante l’Eglise Evangélique du Cameroun EEC, les conseillers paroissiaux du grand temple de Famgo ont officiellement été présentés aux fidèles de ladite paroisse le dimanche 16 juillet
2017. C’était au cours d’un culte solennel dit par le Révérend NANA KUIPOU Roger Ledoux, président de la région synodale du Ndé Mbam et INOUBOU.
Sons, rythmes et couleurs à la forte odeur religieuse, la paroisse a connu une ambiance carnavalesque.installation des conseillers paroisse de famngo
Près d’une centaine de chrétiens qui dorénavant constituent le collège des conseillers EEC de Famgo ont reçu leurs attributs. L’officiant du jour s’est servi du texte de Mathieu 13 du verset 23 au verset 43 pour délivrer le message
porté sur celui qui a reçu la semence dans la bonne terre. Il s’agit ici de celui qui a du fils de l’homme qui a semé la bonne graine de blé, du satan qui est venu y introduire l’ivraie. Le Seigneur a demandé de laisser croitre les deux de
ne pas arracher l’ivraie et les séparés à la récolte.                               Moralité: à la fin du monde, le Fils de l’homme enverra ses anges qui arracheront les scandales de ceux qui commettent l’iniquité, et ils les jetteront
dans la fournaise ardent, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors, les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Que celui qui a les oreilles pour entendre entende. Le Rev Nana Kuipou s’adressant aux conseillers leur a rappelé qu’ils ont du pain sur la planche, car l’essentiel n’est pas d’être conseiller, mais de remplir la mission
du conseiller au sein de l’église Par ailleurs, le Révérend Nana Kuipou a exhorté
les nouveaux promus à bien travailler, surtout en ce moment où tout semble délicat au sein de l’EEC. Il dira ensuite que parmi les croyants il ya des vrais et des faux croyants pour revenir au texte qui parle de séparer le blé de l’ivraie. Ils doivent de par leur comportement dans la société montrer aux non croyants, que l’église n’est pas une cachette des personnes à double facette, ou des hypocrites.                                                                                      On ne tente pas Dieu, on ne contourne pas dieu dira t-il pour renchérir ses
propos. Les 96 conseillers de Famgo sous la conduite de leur présidente Mme Célestine Ketcha Courtes, se sont engagés solennellement devant Dieu et les hommes afin de servir et non se servir.

André Louis de Feula

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE