PLANNING FAMILIAL:

Pourquoi faut-il absolument espacer les naissances en famille ?

0
248

Le ministre de la Santé publique André Mama Fouda a fait une sortie médiatique exceptionnelle le 12 juillet dernier à Yaoundé. Cette sortie a paru quelque peu banale pour certains observateurs. Beaucoup d’hommes se sont sentis mal à l’aise dans leur peau. D’aucuns semblent même avoir été blessés dans leur intimité. Non et non messieurs, c’était tout sauf cela ! Ressaisissez-
vous chers pères de familles ! Le ministre de la Santé est tout simplement
préoccupé par l’état de santé de nos épouses et sœurs, pour la plupart acculées par leur conjoint. Le ministre Mama Fouda n’interdit pas l’accouchement. Il ne demande même pas qu’on limite les accouchements. Il
veut simplement inviter les hommes à être davantage sérieux, en espaçant les naissances. Les femmes souffrent énormément, lors qu’elles doivent aligner les enfants sans contrôle. Sur trois ans, par exemple, a dit le ministre, une femme porte un bébé dans ses bras, un autre est attaché sur son dos, un
autre est dans le ventre, dans l’attente d’être accouché. C’est contre cette façon de traiter la femme, que s’insurge le ministre de la Santé publique. On peut vouloir faire autant d’enfants qu’on veut, mais l’espacement entre eux doit être au moins de deux années, conseille le ministre.                                Fait dans ce cadre, la femme est à l’aise, elle se porte bien, elle encadre bien la famille, et les enfants qui naissent grandissent bien. Faire accoucher sa
femme chaqu’année, c’est la détruire. Il faut que les hommes protègent leur femme, indique le ministre de la Santé. Il existe plusieurs façons d’éviter ces grossesses que condamne le ministère de la Santé publique.
Si l’on ne peut pas se retenir une fois rendu au lit, on peut utiliser les préservatifs (condom) par exemple. Les femmes les plus nanties utilisent les ovules. C’est donc clair, le ministre de la Santé publique n’a pas interdit les accouchements en famille, comme le pense certains. Il n’a non plus invité les
hommes à limiter les naissances. Pour garantir la santé de nos femmes, il demande aux hommes de tout faire pour espacer les naissances.
Au moins deux années doivent séparer les enfants qui arrivent dans la famille.
Sinon nous allons abîmer nos femmes.

Ide Carine TCHOUNGA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE